dépêche

 - 

Cancer du sein luminal de sous-type B: en néoadjuvant, hormonothérapie + ribociclib semble aussi efficace que la chimiothérapie

En néoadjuvant, l'association de l'anti-aromatase létrozole avec l'inhibiteur de kinases cycline-dépendantes (CDK) 4/6 ribociclib (Kisqali*, Novartis) assure un taux de réponse similaire à la chimiothérapie, chez les femmes atteintes d'un cancer du sein de sous-type luminal B de stade précoce à haut risque de récidive, selon des résultats préliminaires présentés jeudi lors du San Antonio Breast Cancer Symposium et publiés simultanément dans Lancet Oncology.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi