dépêche

 - 

La HAS conteste être responsable de la non-commercialisation des antidiabétiques inhibiteurs du SGLT2

La Haute autorité de santé (HAS) conteste, dans une "mise au point" publiée mercredi, être responsable de la non-commercialisation des antidiabétiques inhibiteurs du SGLT2, indiquant qu'elle a donné un avis favorable au remboursement de deux de ces médicaments.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi