dépêche

 - 

Syndrome du bébé secoué: un avocat envisage de saisir le Conseil d'Etat si la HAS n'abroge pas ses recommandations

Me Grégoire Etrillard, qui représente l'association Adikia de soutien aux victimes de faux diagnostics de maltraitance, a indiqué jeudi à APMnews qu'il envisageait de saisir le Conseil d'Etat pour demander l'abrogation des recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) sur le syndrome du bébé secoué si l'agence ne le fait pas elle-même.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi