dépêche

 - 

L'infection à entérovirus A71 conduit à un taux élevé de complications neurologiques chez les enfants (données françaises)

Parmi les enfants hospitalisés à la suite d'une infection à entérovirus A71 entre 2013 et 2018, 64% ont présenté des signes neurologiques (méningites isolées et atteintes du système nerveux central, notamment), tout en étant peu sujets à une maladie pieds-mains-bouche, selon des données françaises présentées mardi à la Réunion interdisciplinaire de chimiothérapie anti-infectieuse (Ricai).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi