dépêche

 - 

Dans la vie de l'industrie: ASTRAZENECA - MERCK & CO - AMM - CANCER

LONDRES, KENILWORTH (New Jersey) - AstraZeneca et Merck & Co ont annoncé lundi que la Food and Drug Administration (FDA) américaine avait accepté d'évaluer une extension d'indication de l'inhibiteur de PARP Lynparza* (olaparib) en association avec l'anti-VEGF bévacizumab dans le traitement d'entretien en première ligne du cancer de l'ovaire avancé dont la maladie a montré une réponse complète ou partielle au traitement de première intention par chimiothérapie à base de sels de platine et bévacizumab.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi