dépêche

 - 

Incendie de Lubrizol et amiante: "Il n'y a aucun risque de mésothéliome" (Agnès Buzyn)

La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, s'est voulue rassurante mercredi devant la mission d'information parlementaire sur l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen, affirmant notamment qu'il n'y avait pas de risque d'inhalation de fibres d'amiante et donc "aucun risque de mésothéliome" pour les populations touchées par l'incendie.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi