dépêche

 - 

L’automédication et ses risques sont mal connus des patients âgés

La mauvaise connaissance des risques iatrogènes associés à l’automédication, fréquente chez les personnes âgées, nécessite de mettre en place des actions de sécurisation, montre une enquête présentée dimanche au congrès de la Société française de pharmacie clinique (SFPC), à Marseille.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi