dépêche

 - 

Les médecins et sages-femmes qui suivent des femmes enceintes encouragés à initier la prescription de substituts nicotiniques

Le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) et la Société francophone de tabacologie (SFT) encouragent les médecins et sages-femmes qui prennent en charge les femmes enceintes à initier eux-mêmes, en début de grossesse, la prescription de traitement de substitution nicotinique, dans leurs recommandations sur la prise en charge du tabagisme pendant la grossesse, présentées jeudi au congrès Pari(s) Santé Femmes à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi