dépêche

 - 

Les corticostéroïdes inhalés à fortes doses associés à un risque accru de trachéobronchomalacie

Le recours aux corticostéroïdes inhalés à fortes doses et sur une longue période a été associé à la trachéobronchomalacie, une pathologie qui entraîne l'obstruction partielle des voies aériennes, chez des patients atteints d'asthme ou de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), selon une étude parue dans Chest.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi