dépêche

 - 

Dans la vie de l'industrie: NOVARTIS - JUSTICE - USA

WASHINGTON - Un ancien cadre supérieur de Sandoz (groupe Novartis) a plaidé coupable devant un tribunal fédéral américain, reconnaissant son rôle dans un entente sur les prix et un trucage des offres pour une gamme de médicaments, dont le dermocorticoïde clobétasol et la crème antifongique nystatine + triamcinolone, entre 2013 et 2015, a annoncé vendredi le département de la justice américain.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi