dépêche

 - 

Hépatite C: l'ANSM renforce la mise en garde sur la co-administration de sofosbuvir et d'amiodarone

Dans un point d'information diffusé mercredi, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a recommandé une surveillance renforcée des patients traités par l'anti-VHC sofosbuvir et l'anti-arythmique amiodarone, y compris plusieurs mois après l'arrêt de la prise de ce dernier.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi