dépêche

 - 

Bénéfice mitigé d'un programme de soutien de prévention secondaire après un AVC mineur ou un AIT

Un programme intensif de prévention secondaire a permis d'améliorer les cibles prioritaires, comme la pression artérielle, le taux de LDL-cholestérol ou l'hémoglobine glyquée, chez des patients ayant eu un accident vasculaire cérébral (AVC) mineur ou un accident ischémique transitoire (AIT), mais sans bénéfice significatif sur les événements vasculaires majeurs, selon une étude allemande présentée jeudi en session late-breaking orale à l'International Stroke Conférence (ISC) à Los Angeles.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi