dépêche

 - 

Dupixent* et Kisqali* passeront devant la Ceesp, deuxième évaluation en vue pour Kymriah*

L'anticorps injectable Dupixent* (dupilumab, Sanofi/Regeneron) et l'anticancéreux Kisqali* (ribociclib, Novartis) vont faire l'objet d'une évaluation médico-économique de la commission évaluation économique et de santé publique (Ceesp), tandis que la thérapie génique par CAR-T Kymriah* (tisagenlecleucel, Novartis) va être évaluée pour la deuxième fois, selon des décisions du collège de la Haute autorité de santé (HAS) mises en ligne lundi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi