dépêche

 - 

Céphalées primaires: l'usage d'un smartphone associé à un recours plus important aux traitements des crises

Chez les patients qui souffrent de céphalées primaires, l'utilisation d'un smartphone a été associée à une augmentation du recours aux médicaments du traitement des crises et à un moindre soulagement associé à ces thérapeutiques, selon une étude indienne parue dans Neurology Clinical Practice.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi