dépêche

 - 

Extension de la contre-indication du facteur de croissance Increlex* (ANSM)

La contre-indication du traitement du retard de croissance chez l'enfant Increlex* (mécasermine, Ipsen), s'appliquant jusqu'ici uniquement aux patients avec une tumeur active ou suspectée, a été étendue aux "patients de tous âges présentant une affection ou un antécédent favorisant l'apparition de tumeurs (néoplasie)", a relayé jeudi l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi