dépêche

 - 

Cancer du poumon à petites cellules: l'ajout de trémélimumab au durvalumab sans bénéfice sur la survie globale

L'ajout de l'anti-CTLA-4 trémélimumab à l'anticorps anit-PD-L1 durvalumab (Imfinzi*) en plus de la chimiothérapie n'a pas permis d'allonger la survie globale chez les patients atteints de cancer du poumon à petites cellules de stade avancé, selon les résultats de l'étude CASPIAN, a annoncé AstraZeneca, mardi dans un communiqué.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi