dépêche

 - 

Cancers neuroendocriniens: risque de cancer myéloïde avec les peptides radiomarqués

Le risque de développer un cancer myéloïde après le traitement d’un cancer neuroendocrinien par un peptide radiomarqué (PRRT) est faible mais nécessite toutefois d’être surveillé de près en raison du mauvais pronostic qui leur est associé, selon une méta-analyse américaine publiée jeudi dans JAMA Oncology.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi