dépêche

 - 

La faible part de fumeurs parmi les malades du Covid-19 laisse supposer un effet protecteur de la nicotine

La faible part de fumeurs quotidiens parmi des patients atteints de Covid-19 par rapport à la population générale est confirmée dans une étude française menée par l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), ce qui suggère que la nicotine pourrait avoir un effet protecteur contre le coronavirus Sars-Cov-2, comme l'expliquent d'autres chercheurs français.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi