dépêche

 - 

Le traitement du cancer de la prostate par privation androgénique associé à un effet protecteur contre le Covid-19

Les patients atteints d’un cancer de la prostate traités par une stratégie de privation androgénique semblent partiellement protégés d’une infection par le Sars-CoV-2, selon une étude italienne publiée jeudi dans les Annals of Oncology.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi