dépêche

 - 

BPCO: la dénervation ciblée des poumons semble avoir un effet maintenu sur au moins deux ans

La dénervation ciblée des poumons semble avoir un effet maintenu sur au moins deux ans sur le risque d'exacerbations sévères des patients atteints de bronchopneumopathie obstructive chronique (BPCO), selon des données de suivi en ouvert présentées au congrès virtuel de l'American Thoracic Society (ATS), prévu initialement cette semaine à Philadelphie, avant la pandémie de Covid-19.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi