dépêche

 - 

SEP récurrente: bénéfice de l'ocrélizumab à deux ans chez les patients avec une réponse insuffisante à de précédents traitements

L'ocrélizumab (Ocrevus*, Roche) semble apporter un bénéfice thérapeutique après deux ans de traitement chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) récurrente qui répondaient mal à un ou plusieurs traitements de fond préalables, selon des résultats de deux études de phase III présentés cette semaine au congrès virtuel de l'European Academy of Neurology (EAN), qui devait se tenir à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi