dépêche

 - 

Echec du fénébrutinib en phase II dans le lupus érythémateux disséminé

L'inhibiteur oral de la tyrosine kinase de Bruton (BTK) fénébrutinib (Genentech, groupe Roche) n'a pas atteint le critère principal d'efficacité dans un essai clinique de phase II chez les patients atteints de lupus érythémateux disséminé modéré à sévère, dont les résultats ont été présentés vendredi au congrès virtuel de l'European League Against Rheumatism (EULAR).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi