dépêche

 - 

"Vérifier qu'il n'y a pas d'angle mort" dans la surveillance de l'épidémie (Aurélien Rousseau)

L'agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France s'attache à vérifier qu'il "n'y a pas d'angle mort" dans la surveillance de l'épidémie en organisant une cinquantaine d'opérations de dépistage dans les quartiers populaires, a expliqué son directeur général, Aurélien Rousseau, vendredi dans un entretien à APMnews.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi