dépêche

 - 

Le risque de décès cardiovasculaire et non cardiovasculaire doublé sous azithromycine

Une large étude américaine sur près de 3 millions de patients et dans laquelle les facteurs de biais ont été contrôlés, publiée dans JAMA Network Open, confirme l'association entre l'antibiotique azithromycine et le risque de décès cardiovasculaire, mais aussi avec les décès non cardiovasculaires et les décès de toute cause.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi