dépêche

 - 

Les IEC/ARA-II ne sont pas associés au risque de Covid-19 ni à la sévérité de la maladie

Les patients hypertendus traités par inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC) ou antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II (ARA-II), n'ont pas plus de risque de contracter le Covid-19, ni de risque de développer une forme sévère de la maladie et d'en mourir si toutefois ils la contractent, confirme une large étude danoise publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) vendredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi