dépêche

 - 

Hyperplasie atypique/adénocarcinome endométrial de bas grade: pas de risque de récidive après FIV

Le risque de récidive d'hyperplasie atypique endométriale et d'adénocarcinome endométrial de grade I après traitement conservateur par progestatifs ne semble pas augmenter après fécondation in vitro (FIV), selon une étude française présentée lundi au congrès virtuel de l'European Society for Human Reproduction and Embryology (ESHRE).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi