dépêche

 - 

Les risques de prématurité et petit poids de naissance augmentés dans les indications féminines d'AMP

Les indications féminines d'infertilité sont associées à un plus grand risque de prématurité et de petit poids de naissance lors des grossesses obtenues par assistance médicale à la procréation (AMP) que l'infertilité inexpliquée, selon une étude indienne et britannique présentée mardi au congrès virtuel de l'European Society for Human Reproduction and Embryology (ESHRE).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi