dépêche

 - 

SMR faible dans une partie de son indication pour l'antidépresseur Spravato*

La commission de la transparence (CT) a reconnu un service médical rendu (SMR) faible à l'antidépresseur Spravato* (eskétamine en spray nasal, Janssen, groupe Johnson & Johnson) uniquement si l'électroconvulsivothérapie n'est pas possible, selon un avis mis en ligne cette semaine sur le site de la Haute autorité de santé (HAS).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi