dépêche

 - 

FIV avec faible réserve ovarienne: retarder le traitement jusqu'à 6 mois sans impact négatif sur le taux de succès

Repousser le traitement de fécondation in vitro (FIV) jusqu'à 6 mois après la consultation initiale n'affecte pas les chances de naissance par rapport à un traitement initié dans les 3 mois, chez les femmes ayant une réserve ovarienne diminuée, selon une étude américaine publiée dans Human Reproduction.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi