dépêche

 - 

Agir sur 12 facteurs de risque permettrait de réduire de 40% les cas de démence dans le monde

L'influence du mode de vie sur le risque de démence est telle qu'il serait possible de retarder, voire de prévenir, 40% des cas de démence en agissant sur 12 facteurs de risque, dont la consommation excessive d'alcool, les traumatismes crâniens et l'exposition à la pollution de l'air, estime une commission d'experts du Lancet dans un rapport actualisé présenté jeudi à l'Alzheimer Association International Conference (AAIC).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi