dépêche

 - 

Mésothéliome pleural: l'immunothérapie en association améliore la survie dès la première ligne

L'immunothérapie associant le nivolumab (Opdivo*, Bristol-Myers Squibb) et l'ipilimumab (Yervoy*, BMS) a significativement allongé la survie par rapport à la chimiothérapie, dès la première ligne de traitement, de patients atteints de mésothéliome pleural non résécable, dans un essai de phase III, selon des résultats présentés samedi lors de la conférence mondiale sur le cancer du poumon organisée exclusivement en ligne, et rapportés par BMS.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi