dépêche

 - 

Dermatite atopique: les inhibiteurs de calcineurine administrés par voie locale sans surrisque de carcinome cutané

Les inhibiteurs de la calcineurine administrés par voie locale en traitement de la dermatite atopique ne semblent pas induire de surrisque de carcinome cutané (basocellulaire et épidermoïde), selon une étude pharmaco-épidémiologique publiée par le JAMA Dermatology.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi