dépêche

 - 

Chez les patients contrôlant le VIH à long terme, le virus est dans un état de "latence profonde"

Mots-clés :
Chez les patients infectés par le VIH qui arrivent à contrôler à long terme la virémie sans traitement antirétroviral, le virus présent se trouve dans un état de "latence profonde" dans des cellules, probablement en raison d'une sélection de ces virus dormants par le système immunitaire, selon une étude publiée par une équipe américaine dans Nature.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi