dépêche

 - 

Une thérapie génique semble stabiliser la progression de l'adrénoleucodystrophie au niveau cérébral

La thérapie génique par élivaldogène Lenti-D* semble stabiliser la progression de l'adrénoleucodystrophie au niveau cérébral chez des patients traités pendant au moins deux ans et jusqu'à cinq ans, selon des données présentées samedi au congrès virtuel de l'European Society for Blood and Marrow Transplantation (EBMT).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi