dépêche

 - 

Pas de trace d'ARN viral dans les ovocytes de femmes positives au Sars-CoV-2

Une petite étude espagnole, publiée dans Human Reproduction, analysant pour la première fois la présence d'ARN viral dans les ovocytes de femmes testées positives au Sars-CoV-2, montre l'absence de détection de cet ARN viral, un résultat rassurant mais à confirmer à plus grande échelle.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi