dépêche

 - 

La hausse des températures et les vagues de chaleur semblent altérer la réserve ovarienne

L'exposition à des températures ambiantes plus élevées que la normale est associée à une diminution de la réserve ovarienne, constatent des chercheurs américains dans une étude présentée mercredi au congrès virtuel de l'American Society for Reproductive Medicine (ASRM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi