dépêche

 - 

Enceinte et greffée: accouchement plus sûr sous cyclosporine, moins de complications maternelles sous tacrolimus

Chez les femmes sous traitement immunosuppresseur après une greffe d'organe solide, les issues de grossesse ne sont pas affectées de la même manière sous cyclosporine que sous tacrolimus, la première étant associée notamment à un moindre de risque de césarienne et de perte de grossesse, le second à moins de complications maternelles, selon une étude présentée mercredi au congrès virtuel de l'American Society for Reproductive Medicine (ASRM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi