dépêche

 - 

L'Uspo estime que plus de 60% des officinaux sont en rupture de stocks de vaccins anti-grippe

Le président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (Uspo), Gilles Bonnefond, a estimé mercredi lors d'une conférence de presse que "60% à 75%" des pharmaciens "n'arrivent pas à honorer les demandes des patients" de vaccins antigrippaux.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi