dépêche

 - 

Asthme sévère: les symptômes persistent chez une part notable de patients traités par biothérapie

Une part notable des patients débutant une biothérapie ciblant l’immunoglobuline IgE ou l’interleukine IL-5 continuent à avoir un asthme mal ou non contrôlé, conduisant à un changement ou à un arrêt du traitement, selon une étude présentée en fin de semaine dernière au congrès virtuel de l’American College of Allergy, Asthma & Immunology (ACAAI).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi