dépêche

 - 

Neurofibromatoses: bénéfice confirmé des anti-MEK mais utilisation limitée par leurs effets indésirables

Les inhibiteurs des tyrosines kinases anti-MEK semblent être efficaces dans le traitement des neurofibromatoses mais leurs effets indésirables limitent leur utilisation, selon les données issues de la filière de santé maladies rares dermatologiques (Fimarad) présentées la semaine dernière au congrès virtuel de la Société française de dermatologie (SFD).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi