dépêche

 - 

L'ibrutinib semble associé à un risque accru de fracture vertébrale dans la leucémie lymphoïde chronique

L'inhibiteur de la kinase de Bruton ibrutinib (Imbruvica*, Janssen, groupe Johnson & Johnson) utilisé en traitement de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) semble associé à un risque accru de fracture vertébrale chez les patients, selon une étude française présentée mardi au congrès virtuel de la Société française de rhumatologie (SFR).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi