dépêche

 - 

Plus d'un tiers des tests antigéniques vendus en France pas utilisables pour détecter le nouveau variant du Sars-CoV-2

Selon un travail d'identification réalisé par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), 36% des tests antigéniques commercialisés en France ne peuvent pas être utilisés pour détecter le nouveau variant génétique du Sars-CoV-2 identifié au Royaume-Uni.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi