dépêche

 - 

Covid-19: effet potentiel de l'ivermectine sur les troubles de l'odorat

L'administration précoce d'une seule dose d'ivermectine, un antiparasitaire, n'a pas eu d'effet sur le taux de PCR positives pour le Sars-CoV-2 mais semble avoir réduit les troubles de l'odorat chez des patients atteints de Covid-19 non sévère, selon les résultats d'un petit essai clinique espagnol publiés mardi dans EClinicalMedicine.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi