dépêche

 - 

Risque d'élévation de la pression artérielle avec l'antimigraineux érénumab

Le nouvel antimigraineux érénumab (Aimovig*, Novartis), premier représentant de la classe des inhibiteurs du CGRP, est associé à un risque d'élévation de la pression artérielle, ce qui a conduit à une modification du résumé des caractéristiques du produit (RCP) aux Etats-Unis, selon une communication de la Food and Drug Administration (FDA) américaine publiée par Headache.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi