dépêche

 - 

Les méningiomes associés à la cyprotérone sont particulièrement difficiles à opérer (étude française)

Les méningiomes liés au traitement par acétate de cyprotérone présentent dans la plupart des cas une localisation particulière difficile à opérer, selon les résultats détaillés de l'étude française menée à partir des données de l'assurance maladie, publiés mercredi dans le British Medical Journal (The BMJ).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi