dépêche

 - 

L'association lenvatinib + pembrolizumab supérieure au sunitinib en première ligne du carcinome rénal avancé

L'association de l'anti-PD-1 pembrolizumab (Keytruda, Merck & Co) et de l'anti-VEGF lenvatinib (Kisplyx*, Eisai/Merck & Co) s'est montrée plus efficace que le sunitinib (Sutent*, Pfizer) en première ligne de traitement du carcinome rénal avancé, selon les résultats de phase III présentés lors du symposium de l'American Society of Clinical Oncology (Asco) sur les cancers uro-génitaux, et publiés samedi dans The New England Journal of Médicine (NEJM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi