dépêche

 - 

L'ANSM prévient du risque de favoriser la sélection des mutations du virus avec le bamlanivimab

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) prévient que l'utilisation de l'anticorps monoclonal bamlanivimab (Lilly/AbCellera) dans le Covid-19 peut favoriser la sélection des mutations du virus, dans une mise à jour des documents de référence sur son autorisation temporaire d'utilisation (ATU) publiée vendredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi