dépêche

 - 

SEP: coût accru de prise en charge pour les patients avec une immunodéficience secondaire

Les traitements immunodépresseurs dans la sclérose en plaques (SEP) peuvent induire une immunodéficience qui augmente les coûts de prise en charge, suggère une étude américaine présentée au congrès virtuel de l'American Academy of Allergy, Asthma & Immunology (AAAAI), qui s'achève lundi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi