dépêche

 - 

Obésité: la prolongation du sémaglutide pendant plus d'un an et demi apporte une perte de poids supplémentaire

Le maintien du traitement par l'analogue du GLP-1 sémaglutide (Novo Nordisk) pendant 48 semaines après une première phase de 20 semaines, entraîne une perte de poids supplémentaire chez les personnes obèses ou en surpoids, selon une nouvelle étude publiée en ligne par le Journal of the American Medical Association (JAMA) et présentée au congrès virtuel Endo 2021.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi