dépêche

 - 

Le copanlisib associé au rituximab améliore la survie sans progression du lymphome non hodgkinien indolent récidivant

L'association du copanlisib, un inhibiteur de la PI3K, au rituximab a amélioré la survie sans progression chez les patients atteints d'un lymphome non hodgkinien indolent récidivant, dans une nouvelle étude présentée au congrès virtuel de l'American Association for Cancer Research (AACR) et publiée en ligne par The Lancet Oncology.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi